Consommation du vin

Les viticulteurs ont mis tous leur savoir et leur art à fabriquer le meilleur nectar.
Sachez le consommer et l’apprécier.
Boire avec modération a bien meilleur goût...

Depuis des millénaires le vin fait parti de notre culture, si ses vertus sont bénéfiques pour la santé son abus est néfaste.
La molécule d’alcool, l’éthanol et les polyphénols contenus dans le vin ont des vertus sur votre santé cardiovasculaire.

Des études ont démontré que les accidents cardiovasculaires sont plus faibles chez les consommateurs modérés de vin. (French-paradoxe)
A contrario la consommation excessive de vin procure l’ivresse, un comportement violent, perte de notions au volant, risques de maladies (cancer des voies aéro-digestives supérieures (bouche, larynx), maladies du foie (cirrhose), maladies du pancréas (pancréatite) etc….de plus le vin bu avec excès apporte des calories (2 verres = 170 calories).

Soyez un consommateur responsable, sachez boire le vin avec modération et l’apprécier
Appréciez le vin que vous buvez: découvrez son caractère unique (chaque vin est différent) qui fait qu’il est agréable à votre palais et vous laisse une sensation agréable.
Buvez lentement: mettez une petite gorgée dans votre bouche, prenez le temps de savourer le goût caractéristique du vin.
Accompagnez le vin d’un bon plat: appréciez un vin qui complète votre repas, sans oublier de boire un verre d’eau pour vous désaltéré.
Préférez une consommation régulière de vin en petites quantités à une consommation de grandes quantités en une seule occasion.
Tenez-vous en aux lignes directrices relatives à une consommation modérée et à faible risque de boissons alcoolisées.
-  Jusqu’à 2 verres par jour pour les femmes.
 - Jusqu’à 3 verres par jour pour les hommes.
-  Pas plus de 4 verres en une seule occasion.
-  La consommation de vin devrait être évitée dans certaines circonstances: en cas de grossesse, de prise de médicaments ou de travail sur machines.
 - Consommer du vin requiert une certaine maturité: les mineurs ne devraient pas boire.
-  Les femmes enceintes devraient éviter de consommer du vin.
-  Evitez de boire si vous conduisez et, de toute façon, ne dépassez jamais les taux limites d’alcoolémie fixés par la loi pour les conducteurs.


Saviez-vous que…?
- La production et la consommation de vin font partie du patrimoine Francais depuis des millénaires.
- A ce jour, la France est le plus grand producteur et exportateur de vin au monde.
- Chaque vin est un produit unique et naturel.
- Du vignoble au consommateur, le vin est régi par une réglementation complète et stricte qui permet de garantir son authenticité et sa qualité.
- Apprécié pour son goût, sa texture, son corps, sa robe, son bouquet et sa diversité, le vin est souvent un accompagnement idéal des bons repas.
- Ce n’est qu’en consommant le vin lentement et avec modération qu’il est possible de goûter et d’apprécier pleinement ses arômes complexes.
- Une consommation abusive et immodérée d’alcool nuit à la santé et peut provoquer divers problèmes sociaux.


Si ces lignes directrices sont respectées, la consommation modérée de vin par des adultes – dans le cadre d’un régime alimentaire équilibré – est compatible avec un mode de vie sain et à faible risque. Cependant, toute consommation excédant les limites prescrites par les lignes directrices n’augmentera pas les bienfaits pour la santé, mais uniquement les risques.

QUELQUES CHIFFRES:
PRODUCTION :

La production des boissons alcoolisées valorise ainsi 50 millions de tonnes de produits agricoles représente une activité essentielle pour l'économie de nombreuses régions : Champagne, Bordelais, Bourgogne, Cognac, Val-de-Loire, Languedoc, Roussillon, Alsace. Soit 663 millions de caisses de 12 bouteilles soit 22% de la production mondiale

CHIFFRE D’AFFAIRE :
Le chiffre d'affaires du secteur Vins et champagnes : 8 milliards d’euros Le secteur des boissons alcoolisées présente un solde positif de plus de 4,7 milliards d’euros.  Il représente pour la France plus de 60% de l'excédent des échanges commerciaux agro-alimentaires, occupant la première place devant les céréales.
La France prend ainsi la première place sur le commerce international des vins avec 45% des échanges en valeur.
Exportations de vins et spiritueux : 5,2 milliards d’euros France : n°1 mondial des vins avec 45% des échanges internationaux en valeur.

PROFESSIONNELS DU VIN :
1 300 coopératives
1 500 entreprises
150 000 vignerons exploitants
260 000 emplois permanents
63 000 ETP (Equivalent Temps Plein)

Ps : Nous avons pris soin de veiller à l’exactitude des informations contenues dans cette page au moment de sa publication et déclinons toute responsabilité en cas d’erreurs ou d’omissions