Règles de service d'un vin

1-A quelle température doit être servi le vin ?

Les vins blancs:

Les vins blancs secs se servent à 8-12°
Les vins blancs de graves secs se servent à 10-15°
Les vins blancs moelleux à 9-10°
Les liquoreux se servent à 6-10°

Ne jamais mettre un vin au congélateur pour qu'il rafraîchisse plus rapidement, placez le de préférence la veille au réfrigérateur, l’idéal pour un rafraîchissent graduel plongez la bouteille dans un seau à glace


Les vins rouges :

Les laisser chambrer à une température d’environ 15° pour un service à 17-18°
Pour chambrer un vin rouge le mettre plusieurs heures (si possible la veille) avant la bouteille dans un local ayant une température d’environ 15°.
Ne jamais mettre une bouteille froide près d’une source de chaleur, ni de froid pour une bouteille trop chaude.
Dans les appartements moderne surchauffé il vaut mieux servir un vin a 15° il se réchauffera dans le verre.
Les vins jeune et léger peuvent être servi à une température plus fraîche environ 13-15°
Les vins vieux tanniques doivent être servis vers 17-18° sans excéder 20° au-delà duquel le vin perdrait de sa qualité.

Les vins rosés et clairets :


Suivant le rosé la température de service ce situe entre 6-10°
Le clairet suivant les goûts se boit entre 6-12° Le crémant de bordeaux
Servir à une température de 5 à 8°

2)-Débouchage :

Les vins rouges :

Le vin de tous les jours n'a aucun besoin d'être débouché à l'avance
Les vins plus prestigieux, tels que les vins corsés et tanniques, les connaisseurs s'accordent à dire qu'ils gagnent à être débouchés 1 à 2 heures à l'avance.
Les vins rouges de longue garde, le débouchage pourra être réalisé 6 à 8 heures à l'avance (voir la veille) pour que s'exprime leur bouquet au moment du service.


Les vins blancs :


Les vins blancs sec, moelleux et liquoreux le débouchage peut se faire au moment du service.
Les vins liquoreux de très longue garde, le débouchage pourra être réalisé 6 à 8 heures à l'avance pour que s'exprime leur bouquet au moment du service.


3)-La décantation :


Cette opération consiste à transvaser le vin de sa bouteille vers un récipient (carafe) pour le libérer de son dépôt.
La décantation n'est presque jamais nécessaire avec les vins blancs, elle ne concerne plus guère que les vieux bordeaux.

Il faut savoir que le dépôt est un signe de qualité et non pas un défaut. Seulement, ce dépôt troublerait le vin au moment du service.
Il faut monter la bouteille de la cave plusieurs heures, voire plusieurs jours à l'avance si elle est très vieille.
La laisser reposer pour que les particules tombent au fond.
Il faut ensuite préparer une carafe en la lavant à l'eau chaude et en la rinçant au vin.
Il faut alors placer dans le goulot un entonnoir en verre.
La décantation se fera très lentement.
Allumez une bougie et placez-la derrière le culot de la bouteille. Vous pourrez ainsi surveiller le mouvement des particules dans le vin et arrêter l'opération au moment où ce dépôt se présente au goulot.


4)-Les verres à vin :


Choisissez des verres blancs sans couleur, pour ne pas gâcher la robe du vin, prenez des verres à pied de façon à ce que les mains des convives ne chauffe pas le vin, la forme en tulipe est la meilleure pour libérer les arômes.
Changez de verre à chaque vin, pas besoin de mettre des verres de forme différentes, simplement des verres de même facture, de façon à ce que le goût du vin précèdent ne vienne gâcher le goût du suivant.


5)-Combien de vins servir et dans quel ordre :


On peut faire un repas avec un seul vin blanc ou rouge, il vaut mieux peu de vins bien accordés qu'une profusion de vin choisit au hasard.
Il est conseillé :

Un vin blanc sec sur les entrées, fruits de mers, charcuteries, poissons.
Un vin liquoreux avec le foie gras, les viandes blanches, les volailles grillées.
Un vin rouge sur les viandes rouges, les sauces, les gibiers.
Un vin rouge ou liquoreux sur les fromages.
Un vin moelleux ou un crémant sur les desserts.


6)-Ordre de service:


Lorsque plusieurs vins sont proposés au cours du même repas, ils doivent l'être dans un ordre croissant de puissance.
Ainsi, comme l'illustrent les règles élémentaires suivantes, on doit servir :

Un vin blanc sec ou un rosé avant un vin rouge;
Un vin frais avant un vin chambré (18 °C à 20 °C);
Un vin léger avant un vin corsé;
Un vin sec avant un vin doux (sucré);
Un vin jeune avant un vin vieux.
N'oubliez pas que le vin servi ne doit jamais faire regretter le précédent.
Gardez le meilleur pour la fin.